lfr4.jpg

Immigration et Asile en Europe:
7 constats exigeant des réponses politiques

Communiqué de presse par LFR, Asti, Cercle de coopération des ONGD, Clae et Passerell

 

Depuis trente ans, le 18 décembre, est célébrée la Journée internationale des droits des migrants, née à la demande de l’ONU et visant à promouvoir les droits du travail des migrants. À ce jour, très peu de pays de l’UE l’ont ratifiée. Adoptée en 1990, trente ans plus tard, les conditions des travailleurs migrants dans le monde ne se sont pas améliorées, au contraire, des milliers de violations de leurs droits et droits humains fondamentaux sont signalées chaque année. C’est pourquoi aujourd’hui plus que jamais, il est nécessaire de célébrer cette journée pour lutter contre les abus et les exploitations au travail.‎

À l’échelle européenne, les institutions ont mis en place la « Conférence sur l’Avenir de l’Europe » afin de prendre en compte l’avis et les attentes des citoyens concernant les orientations et politiques de l’UE.

C’est dans ce cadre que les membres de la sous-commission « Avenir de l’Europe » de la Chambre des Députés ont eu un échange avec des organisations de la société civile sur la « gestion des flux migratoires ».